Différents type de taille chez les agrumes

Différents type de taille chez les agrumes

La taille a pour but d’équilibrer la partie aérienne de l’arbre. On distingue trois formes de taille:

–         taille de formation;

–         La taille d’entretien;

–         taille de rajeunissement.

1. Taille de formation

Généralement, la taille des agrumes est en buisson. Le bute de taille est d’obtenir une charpente basse solide, aérée et avec un nombre limité des grosses charpentières.

Donc on vise à obtenir un arbre de courte tige 50 à 60 cm avec 3 à 4 charpentières dont le départ est étagé sur le tronc, la distance entre deux charpentières est de 10 à 15 cm environ. On conserve quelques pousses pour alimenter le tronc et sont pincées dès qu’elles ont 25 cm de longueur et on les supprime la 3 éme années.

Il est donc nécessaire de sélectionner les plus belles pousses et de les équilibrer afin de chercher à former un goblet à branches espacées.

La formation se fait durant les 3 années qui suivent le greffage, après quoi la floraison puis la fructification commence à apparaître.

Voir aussi la fertilisation des agrumes

2. Taille de fructification

La mise à fruit est fonction du volume de l’arbre (de la masse de feuillage, donc de sa vigueur). Plus un arbre est vigoureux plus il est apte à produire des fruits. Toute intervention brutale, affaiblie l’arbre et retarde sa mise à fruit.

Sur oranger et sur citronnier 

Une taille de nettoyage, branches mortes et rameaux mal placés, soit en hiver pour les oranges soit en été pour les citronniers, est suffisante.

Sur mandarinier et clémentinier 

On pratique en mars une taille d’éclaircie de feuillage, car la frondaison a tendance à former une boulle vidée de feuillage à l’intérieur imperméable à l’air et à la lumière et on aura un faible rendement. Plus le clémentinier fleurit, moins il a tendance à donner de fruits.

Voir aussi exigence de la culture des agrumes

Principe de taille d’entretien (croquis Reynald Goudin)

3. Taille de gros bois 

On le pratique dans deux cas : la transplantation et le rajeunissement.

  • Taille de transplantation 

En printemps, on rabatte les ¾  du feuillage, on cicatrise les plais, et on conserve une motte de terre autour des racines. On arrose abondamment après la replantation avec l’utilisation des anti-transpirants.

  • Taille de rajeunissement 

Appliquée sur les vieilles plantations épuisées mais saines, elle consiste à rabattre tout ce qui est au dessus du premier étage de charpente pour ne conserver qu’une couronne de grosses branches, dans le but de constituer une ramure nouvelle. Les pousses, qui se développent, doivent être conduite de la même façon que pour la taille de formation jusqu’au rétablissement complet de la charpente.

Voir aussi pratiques des apports d’engrais

Commentaire (2)

  • Bonjour,
    Vous parlez d’anti-transpirants.
    Pouvez-vous m’expliquer de quoi il s’agit ?
    Merci, pour cet article très pédagogique et complet.

    Méti
    Répondre
    • Afin d’éviter le dessèchement du plant, on couvre ce dernier par un plastique (transparent pour laisser pénétrer la lumière).

      Habib Mhamdi
      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour lancer la recherche.