Fertilisation foliaire des agrumes

Fertilisation foliaire des agrumes

1. Définition

Dans le cas de  fertilisation foliaire des agrumes,  contrairement aux engrais et amendement qui nourrit la plante à travers le sol et les racines, les engrais passent par les feuilles. Elle n’est pas destiner à remplacer la fertilisation du sol. Elle a été prouvé d’être une méthode efficace de l’application de nutriments à des moments et des circonstances critiques.

La fertilisation foliaire consiste à vaporiser les engrais directement sur le feuillage des végétaux. L’effet de ce type de fertilisation est très rapide, car les nutriments sont immédiatement assimilés et utilisés par les plantes.

2. Procédure et technique d’utilisation

Les éléments nutritifs de l’engrais pénètrent à l’intérieur de plants à travers les stomates des feuilles. Elles sont généralement très nombreuses sur la face inférieure de la feuille.  Il faut en tenir compte lors de l’application de l’engrais et vaporiser le dessous du feuillage.

Cette fertilisation se fait généralement pendant le matin ou en soirée. Durant ces périodes, l’air est plus frais et l’humidité ambiante est plus élevée, ce qui favorise l’ouverture des stomates. Il faut éviter les heures très chaudes.

Cette application se fait par temps calme en l’absence de vent ou par vent faible ne dépassant pas 12 km/h. C’est pour assurer une répartition uniforme de la pulvérisation et limiter la perte. L’apport foliaire est déconseillé avant une pluie pour éviter le risque de rincer la feuille en entraînant le produit au sol.

Les engrais foliaires doivent être appliqués aux doses recommandées, jamais plus avec un pH de la solution entre 5,5 à 7,0. Les doses élevées créent un stress chez la feuille qui la pousse à fermer ses stomates. Avec plus d’engrais, on risque donc d’avoir moins d’efficacité. Les doses excessives peuvent aussi brûler le feuillage.

Symptômes de carence en éléments nutritifs (photo fertial dz)

Voir aussi pratique des apports d’engrais

3. Fertilisation foliaire des agrumes

La fertilisation foliaire est devenue importante car les producteurs des agrumes cherchent à améliorer la qualité des fruits.  Ils cherchent aussi une utilisation efficace des éléments nutritifs et la réduction des pertes dues au lessivage et au ruissèlement.

Les éléments nutritionnels dans le sol ne sont pas toujours entièrement disponibles. les engrais au sol sont partiellement ou complètement perdus par:

  • Réactions secondaires (précipitation ou adsorption au complexe des sols)
  • Lessivage
  • Mauvaise localisation, …

Pendant les périodes froides où le sol ne se réchauffe pas. Les applications au sol sont mal exploitées parce que les racines ne sont pas actives. La nutrition foliaire stimule la croissance végétative même dans des conditions météorologiques moins favorables.

Les applications foliaires sont  plus efficaces car les éléments sous forme de chélates sont entièrement disponibles pour la plante.

Voir aussi Outils d’aide à la décision de la fumure

4. Effet d’applications foliaires de quelque engrais sur agrumes

  • Effet de l’urée ou de l’acide phosphoreux foliaire :

Les applications foliaires de l’urée (20-30 kg N/ha) ou l’acide de phosphore (5 litres/ha de 26-28% de P2O5) à la fin de Décembre-début Janvier améliorent   et augmentent la floraison, la nouaison  et le rendement.

  • Effet de potassium foliaire :

Durant la post-floraison, l’application foliaire de nitrate de potassium ou de phosphate de mono-potassium (8-9 kg/ha K2O) augmente le calibre des fruits et le rendement.

  • Alimentation foliaire avec les oligoéléments :

Compte tenu des grandes variations dans les types de sols et pH, les pulvérisations foliaires des oligoéléments (Mn, Zn, B et Cu) sont plus efficace, plus économique, et un moyen plus rapide pour fournir ces nutriments que l’application au sol en printemps ou en été à pleine expansion des nouvelles feuilles (pousses).

  • Effet de calcium foliaire :

Les applications foliaires à base de calcium, notamment celles du nitrates de calcium à double concentration en calcium (4% de Ca(NO3)2) au stade 10 mm du diamètre du fruit, ont permis la réduction de la sévérité de l’éclatement du fruit. Le chlorure de calcium (CaCl2) a aussi induit une diminution du taux des fruits éclatés. Il peut causer des brûlures des feuilles. Ce qui nous incite à le déconseiller en pulvérisation foliaire à des doses supérieures aux concentrations simples en calcium.

Voir aussi fertigation

  • Effet de fer foliaire :

L’application foliaire de Fe n’est pas recommandée pour les arbres d’agrumes dus au manque d’efficacité et les risques de brûlure des feuilles et des fruits.

L’application au sol de chélates de Fe est le moyen le plus efficace de fourniture de Fe aux arbres d’agrumes.

Il n'y a pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour lancer la recherche.